La maison de grenouille

Texte parlé :
Dans la maison de Grenouille
Un chat dort sur une chaise en paille
Au loin, un train déraille
La machine à laver roule tambour
La pendule à coucou sonne l’amour
Dans la maison de Grenouille
L’eau mouille
Le temps est à la pluie
Tout est gris
Rien ne luit

A l’abri sous un vieux peuplier
La maison de Grenouille (bis)
A l’abri sous un vieux peuplier
La maison de Grenouille est faite de papier
Pas de dur, pas de mur, pas de verre même fumé
La maison de Grenouille (bis)
Pas de dur, pas de mur, pas de verre même fumé
La maison de Grenouille pourrait s’enflammer

Mais la pluie devint orage
Et l’orage devint déluge
Le poids de l’eau quel naufrage !
Courbe les branches les ramures
Et le vieux peuplier
Un peu trop plié
N’est plus un bel abri, n’est plus un refuge

A l’abri sous un vieux peuplier
La maison de Grenouille (bis)
A l’abri sous un vieux peuplier
La maison de Grenouille est faite de papier
Pas de dur, pas de mur, pas de verre même fumé
La maison de Grenouille (bis)
Pas de dur, pas de mur, pas de verre même fumé
La maison de Grenouille pourrait s’enflammer

Voici les flots qui inondent
La rivière sort de son lit
Et sous la pluie qui abonde
Le papier mouillé mollit
Et la maison de Grenouille
Un peu trop mouillée
N’est plus un bel abri n’est plus un refuge

A l’abri sous un vieux peuplier
La maison de Grenouille (bis)
A l’abri sous un vieux peuplier
La maison de Grenouille est faite de papier
Pas de dur, pas de mur, pas de verre même fumé
La maison de Grenouille (bis)
Pas de dur, pas de mur, pas de verre même fumé
La maison de Grenouille pourrait s’enflammer

Quand soudain contre la porte
Un crapaud vint à frapper
Mais au diable les cloportes
Sont des gens bien mal famés
Mais la porte de Grenouille
Un peu trop mouillée
N’est plus un bel abri n’est plus un refuge

A l’abri sous un vieux peuplier
La maison de Grenouille (bis)
A l’abri sous un vieux peuplier
La maison de Grenouille est faite de papier
Pas de dur, pas de mur, pas de verre même fumé
La maison de Grenouille (bis)
Pas de dur, pas de mur, pas de verre même fumé
La maison de Grenouille pourrait s’enflammer

« La Grenouille n’ayez pas peur
De la couleur de ma peau
Comprenez qu’à l’intérieur
je suis quelqu’un de beau !  »
Et les beaux yeux de Grenouille
Un peu trop mouillés
Voulaient un bel ami voulaient un refuge

A l’abri sous un vieux peuplier
La maison de Grenouille (bis)
A l’abri sous un vieux peuplier
La maison de Grenouille est faite de papier
Pas de dur, pas de mur, pas de verre même fumé
La maison de Grenouille (bis)
Pas de dur, pas de mur, pas de verre même fumé
La maison de Grenouille pourrait s’enflammer

La Grenouille n’est plus méfiante
Et laisse entrer le nigaud
Derrière sa peau différente
Crapaud est quelqu’un de beau
Et la peau de crapeau
Même un peu mouillée
Devint un bel abri devint un refuge

A l’abri sous un vieux peuplier
La maison de Grenouille (bis)
A l’abri sous un vieux peuplier
La maison de Grenouille est faite de papier
Pas de dur, pas de mur, pas de verre même fumé
La maison de Grenouille (bis)
Pas de dur, pas de mur, pas de verre même fumé
La maison de Grenouille pourrait s’enflammer

Tagués avec : , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*