L’ouvre boîte

L’autre jour chez ma grand-mère
Je fouillais le frigidaire
Quand je la vis se débattre
Avec une drôle de boîte

Une boîte de cassoulet
A la viande de poulet
Qu’on entendait rigoler
Au milieu des flageolets

Laisse faire Mamie
Laisse Mamie faire
Je m’y connais pour ouvrir les boîtes
Faut du doigté, faut du tact
Laisse faire Mamie
Laisse Mamie faire
Je m’y connais pour ouvrir les boîtes
Faut les bons outils adéquates

Elle avait un drôle d’outil
Qui faisait un drôle de bruit
Et des tonnes d’étincelles
Qui volaient sur la vaisselle

Des lunettes sur les yeux
Sur la tête un casque bleu
Un tablier en cuir dur
Au pied de grosses chaussures

Des gants pas très élégants
Sur les mains c’est pas galant
Enfin un truc sur la bouche
Qui lui donnait un air louche

REFRAIN

Si tu trouves un bulldozer
Qui serait libre pour quelques heures
Invite le pour le repas
Tu ne le regretteras pas

Va chercher la dynamite
Le chalumeau oxyacétylénique
Peut-être un bidon d’acide
De préférence sulfurique

N’oublie pas la tronçonneuse
C’est mieux qu’une scie sauteuse
Ne soyons pas délicats
Sinon on n’y arrivera pas

REFRAIN

Pendant ce temps là dans la boîte
On entendait rigoler
Le cassoulet au poulet
Au milieu des flageolets

Mamie changea de repas
Et acheta une pizza
C’est plus facile à ouvrir
Et ça nous fait moins souffrir…

REFRAIN

Tagués avec : , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*